Acheter un bien immobilier quand on est locataire

Lorsqu’on est locataire, devenir propriétaire peut être un objectif à plus ou moins long terme. Mais selon ses revenus, il n’est pas toujours aisé de trouver un financement. Voici quelques pistes pour favoriser l’octroi d’un crédit immobilier à un locataire qui souhaite accéder à la propriété.

Généralement, un emprunteur locataire ne dispose pas encore d’un bien immobilier qu’il peut donner en garantie à la banque (sauf s’il est propriétaire d’un bien qu’il loue). Afin de faciliter le recours au financement, il est bon pour l’emprunteur de disposer d’un apport personnel suffisamment conséquent, c’est-à-dire, au moins 10 % du montant du bien hors frais de notaire. La banque sera plus rassurée si elle constate que le locataire accédant à la propriété a su se constituer une épargne.

Afin de réduire le montant du prêt principal accordé par la banque, il est possible au locataire emprunteur de solliciter différents organismes pour obtenir des prêts aidés. Il peut s’agir d’un Prêt à Taux Zéro, d’un prêt conventionné ou encore d’un prêt employeur. Ces différents prêts disponibles sous conditions de ressources permettront à l’emprunteur d’alléger le coût global de son crédit et de présenter à la banque un projet plus favorable.

Laisser la banque prendre une hypothèque sur le bien immobilier à financer sécurisera l’opération mais il faut savoir qu’en cas de revente future ou d’un éventuel rachat de crédit, diverses formalités comme la levée d’hypothèque risquent de coûter cher et de compliquer les choses. Autant privilégier la caution, système plus souple, qui permettra de surcroît dans certains cas de récupérer une partie des frais engagés.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *